Sur les traces de Jean Cocteau : Santo Sospir la villa tatouée

Je vous propose une balade poétique dans l’univers de Jean Cocteau à travers la visite de la villa Santo Sospir (Saint-Jean Cap Ferrat) qu’il tatoua en 1950.

Publié dans: Arts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *